WW1 – WW2 in luxembourgish historiography 3:42

La Gëlle Fra: un monument qui rappelle et la Première et la Deuxième Guerre mondiale ©science.lu
La Gëlle Fra: un monument qui rappelle et la Première et la Deuxième Guerre mondiale
©science.lu

Cette contribution est multifonctionnelle. Je suis en train d’écrire un petit article sur l’historiographie de la Première Guerre mondiale au Luxembourg pour un livre collectif qui devrait sortir à la fin de l’année sur la Grande Guerre au Grand-Duché. Avant de commencer à faire quelques recherches bibliographiques, il me semblait évident que l’écart de la production académique sur la Première et la Deuxième Guerre mondiale allait être énorme. Je ne m’attendais néanmoins pas à une telle différence. Si on s’intéresse aux mémoires de fin d’études et aux thèses de doctorat, le tableau se présente ainsi1.

Mémoires de fin d’études

Thèses de doctorat

Première Guerre mondiale

3

0

Deuxième Guerre mondiale

37

5

J’espère que ces chiffres permettent aussi d’objectiver un peu le débat sur la création d’un Institut d’Histoire du Temps Présent où certaines personnes plaident pour une focalisation sur la Deuxième Guerre mondiale, au moins dans un premier temps. Or c’est probablement la période la mieux étudiée du 20e siècle au Luxembourg.

Finalement, cette note est également une réponse à la Ministre de la Culture Maggy Nagel. Je comprends très bien que le nouveau gouvernement veut exprimer sa rupture avec les gouvernements précédents. Que l’histoire contemporaine soit dans ce contexte instrumentalisée pour exprimer le changement est probablement de bonne guerre vu qu’elle va en tirer du profit. Mais ces mémoires et thèses ne sont qu’une illustration parmi d’autres que “les temps où l’histoire était dictée par la politique sont révolus” depuis bien plus longtemps que le 4 décembre 2013.

Voilà la liste des travaux pris en compte. S’il y en a qui manque, n’hésitez pas à me les communiquer. Merci d’avance.

Première Guerre mondiale

  1. Hirt B., L’évolution et l’impact de l’occupation allemande au Luxembourg au cours de l’année 1914, mémoire de maîtrise, Université de Montpellier, 2008.
  2. Bellion J., Luxemburger in der französischen Armee während des Ersten Weltkrieges, mémoire de master, Université du Luxembourg, 2012.
  3. Remesch-Toussaint A., Die Entwicklung des luxemburgischen Nationalismus im Ersten Weltkrieg – noch Sonderbewusstsein oder bereits Nationalgefühl?, Magisterarbeit, Universität Trier, 2012.

Deuxième Guerre mondiale

  1. Alzin R., La résistance contre le nazisme au Grand-Duché de Luxembourg de 1940 à 1945,École royale militaire, 1966.
  2. Buck M., Les jeunes Luxembourgeois « enrôlés de force » dans la Wehrmacht (1940-1945), mémoire de licence, École royale militaire, 1969.
  3. Mattart Y., Les évasions des Belges et des Luxembourgeois des pays occupés en vue de rejoindre les forces belges en Grande-Bretagne (1940-1944), mémoire de licence, Ecole royale militaire, 1971.
  4. Hoffmann S., La résistance dans le Grand-Duché de Luxembourg pendant la Deuxième Guerre Mondiale analyse de l’organisation de résistance L.V.L, mémoire de stage, , 1976.
  5. Wey C., Les fondements idéologiques et sociologiques de la collaboration luxembourgeoise pendent la deuxième guerre mondiale esquisse d’une étude d’histoire quantitative, mémoire pédagogique, , Luxembourg, 1981.
  6. Blau L., La résistance au Grand-Duché de Luxembourg (1940-1945) sociologie, idéologies et programmes, mémoire de maîtrise, Université Metz, 1984.
  7. Dostert P., Luxemburg zwischen Selbstbehauptung und nationaler Selbstaufgabe die deutsche Besatzungspolitik und die Volksdeutsche Bewegung 1940-1945, Doktorarbeit, Universität Freiburg, 1984.
  8. Arendt A., La compagnie des volontaires du Grand-Duché de Luxembourg pendant la deuxième guerre mondiale,École royale militaire, 1985.
  9. Linden C., La commémoration de la résistance luxembourgeoise (1944-1985), mémoire de maîtrise, Université de Strasbourg, 1985.
  10. Feider-Heiter C., Die nationalsozialistische Propaganda in der Luxemburgischen Presse (10. Mai 1940 – 10. Oktober 1941), Magisterarbeit, Universität Saarland, 1986.
  11. Dimmer M., Sport in der Parteigliederung der HJ unter besonderer Berücksichtigung der Probleme zur Zeit der Okkupation Luxemburgs, mémoire de maîtrise, Universität des Saarlandes, 1996.
  12. Musquar F., Die sportpolitischen Konsequenzen für das Großherzogtum Luxemburg während der deutschen Besatzungszeit von 1940-1944, mémoire de maîtrise, Universität des Saarlandes, 1996.
  13. Majerus B., Faiblesse, opportunisme, conviction… Les degrés de l’implication dans la collaboration avec l’Allemagne nationale-socialiste à travers l’exemple des Ortsgruppenleiter luxembourgeois, mémoire de licence,Université libre de Bruxelles, 1999.
  14. Meyers G., La Résistance luxembourgeoise et le renseignement de 1940 à 1944, mémoire de maîtrise, Université de Paris-Sorbonne IV, 1999.
  15. Feider J., Les enrôlés de force luxembourgeois dans les camps soviétiques, 1943-1953,J. Feider, S.l., 2001.
  16. Feierstein N., Luxemburg im Zweiten Weltkrieg Gedenkstättenpädagogik in Theorie und Praxis, travail de candidature, Luxembourg, 2003.
  17. Ha N., La Gestapo au Luxembourg. Une police secréte surpuissante, omniprésente et omnisciente?, mémoire de licence, Université libre de Bruxelles, 2003.
  18. Piazza L., Collaboration, épuration. Les femmes luxembourgeoises pendant la Deuxième Guerre mondiale, mémoire de licence, Université libre de Bruxelles, 2003.
  19. Baptista Barra F.R., Les « Ostarbeiter » dans la sidérurgie luxembourgeoise (1942-1945), mémoire de maîtrise, Université de Nancy II, 2004.
  20. Bousser D., La Résistance au Grand-Duché de Luxembourg pendant la Deuxième Guerre mondiale l’Union des mouvements de résistance luxembourgeois, mémoire de maîtrise, Université libre de Bruxelles, 2004.
  21. Geisler N., Les Kreisleiter au Luxembourg pendant la Deuxième Guerre mondiale, mémoire de maîtrise, Université de Nancy II, 2004.
  22. NG C., Collaboration et épuration. Les jugements du Tribunal d’arrondissement de Luxembourg, mémoire de licence, Université libre de Bruxelles, 2004.
  23. Schanen M., La résistance au Grand-Duché de Luxembourg pendant la Seconde Guerre Mondiale les mouvements de résistance LPL (Letzeburger Patriote Liga), mémoire de maîtrise, Université Nancy II, 2004.
  24. Feys S., La collaboration au Grand-Duché de Luxembourg vue à travers les jugements du Tribunal d’arrondissement de Diekirch, mémoire de licence, Université libre de Bruxelles, 2005.
  25. Wolter C., Les relations franco-luxembourgeoises, 1939-1945, travail de candidature, 2006.
  26. Bonifas L., Le dédommagement des enrôlés de force luxembourgeois aprés la deuxième guerre mondiale, mémoire de licence, Université libre de Bruxelles, 2007.
  27. Steinmetz T., L’enseignement primaire au Grand-Duché de Luxembourg pendant l’occupation allemande de 1940 à 1945 et l’épuration administrative et pénale du corps enseignant après la libération, mémoire de licence en histoire, Université libre de Bruxelles, 2007.
  28. Ruppert F., Les réfugiés luxembourgeois dans l’Hérault du 10 mai 1940 au 11 novembre 1942, maîtrise, , 2007.
  29. Quadflieg P.M., « Zwangssoldaten und Ons Jongens » – Rekrutierungspraktiken der Wehrmacht in Eupen-Malmedy und Luxemburg während des Zweiten Weltkrieges, Magisterarbeit, RWTH Aachen, 2008.
  30. Kartheiser G., Die Umsiedlung Luxemburger Familien 1942-1945, maîtrise, , 2009.
  31. Grosbois T., Idées, réseaux et politiques européennes dans la résistance et en exil (1940-1945) en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas, thèse de doctorat, Université du Luxembourg, 2010.
  32. Lorent C., Die nationalsozialistische Kunst- und Kulturpolitik im Großherzogtum Luxemburg 1934-1944, Thèse de doctorat, Université du Luxembourg, 2010.
  33. Victor P., Mise au pas, initiatives d’embrigadement et tentatives de nazification de la jeunesse luxembourgeoise sous l’occupation nazie (1940-1944), maîtrise, , 2010.
  34. Marchal M., The transnational dimension of the Luxembourg resistance mouvement, PhD, University of Warwick, 2010.
  35. Artuso V., La collaboration au Luxembourg durant la Seconde Guerre mondiale (1940-1945) accommodation, adaptation, assimilation, thèse, Université du Luxembourg, 2011.
  36. Worré O., Le recensement du 10 octobre 1941, mémoire de master, Université catholique de Louvain, 2011.
  37. Simoes Martins S., L’impact de l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale sur la langue luxembourgeoise comme facteur d’identité nationale, mémoire de master, Université libre de Bruxelles, IEE, 2012.
  38. Alves D., Le sport-luxembourgeois sous la botte nazie: un outil de propagande, mémoire de master, Université catholique de Louvain, 2012.
  39. Geister F., Mir wëllen bleiwen wat mir sin. Eine Oral History über Desertionsmotive zwangsrekrutierter Luxemburger in der Wehrmacht, Magisterarbeit, Universität Bern, 2012.
  40. Kuntzmann M., Luxemburger in der Waffen-SS. Die Beweggründe für den freiwilligen Eintritt, mémoire de master, Université du Luxembourg, 2013.
  41. Paulus T., Die deutschen Kriegsgefangenen in Luxemburg nach dem Zweiten Weltkrieg, Magisterarbeit, Universität Köln, 2013.
  42. Hoffmann E., La mémoire de la Résistance au Luxembourg (1940-1945) – depuis 1945 à nos jours,Université de Strasbourg, 2013.

Merci à Emmanuel Debruyne, Norbert Franz, Elisabeth Hoffmann, Steve Kayser et Denis Scuto pour avoir complété la liste.

Dernière modification (31 mars 2014).

  1. Au niveau mémoriel, un déséquilibre similaire peut être réservé. La Wikipedia luxembourgeoise recense 6 monuments commémorant la Première Guerre mondiale au Luxembourg. Avec Sonja Kmec nous en avions répertorié 543 en 2009 pour la Deuxième Guerre mondiale Kmec S. et B. Majerus, « Les monuments de la Deuxième Guerre mondiale », P. Bousch, P. Gerber, C. Schulz et D. Wiktorin (dir.), Atlas du Luxembourg, Köln, Emons, 2009, p. 28‑29. []

Benoit Majerus

Since January 2011, I am working as Associate Professor at the University of Luxembourg. I have written my PhD on the occupation of Belgium during World War One and World Two. In 2013 I published a history of psychiatry in the 20th century from below. I am also co-editor of h-madness.

More Posts


Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.