Recherche sur le rôle de la Commission administrative durant la 2e Guerre mondiale – Communiqué de presse

wehrer
Albert Wehrer (1895-1967), chef de la commission administrative, est un des fonctionnaires luxembourgeois qui se trouve au centre de la recherche effectuée par Vincent Artuso.

Par convention entre le Ministère d’État et l’Université du Luxembourg, signée le 24 avril 2013, l’Université du Luxembourg a été chargée de la mise en place d’un dispositif de recherche sur le rôle de la Commission administrative durant la 2e Guerre mondiale.

Monsieur Vincent Artuso, docteur en histoire, auteur d’une dissertation doctorale sur « La Collaboration au Grand-Duché de Luxembourg durant la Seconde Guerre mondiale (1940-1945). Attentisme, Coopération, Assimilation », a été engagé pour mener ces recherches. Le rapport de l’Université du Luxembourg sera remis au gouvernement pour le 31 mai 2014.

Le chercheur sera conseillé par un comité scientifique composé de Messieurs Manuel Dillmann, conseiller de gouvernement première classe au Ministère d’État, Paul Dostert, directeur du Centre de Documentation et de Recherche sur la Résistance, Benoît Majerus, assistant-professeur à l’UL, Michel Margue, professeur d’histoire à l’UL, Michel Pauly, professeur d’histoire transnationale luxembourgeoise à l’UL, Marc Schoentgen, enseignant d’histoire au Lycée technique d’Ettelbruck, Denis Scuto, chargé de cours à l’UL. Le comité sera présidé par le professeur Michel Pauly, Monsieur Vincent Artuso assurant le secrétariat.

Le comité s’est réuni une première fois le 28 mai 2013 et a défini le périmètre des recherches à entreprendre. Vu les délais très courts, il sera impossible d’analyser le rôle de la Commission administrative, en place du 10 mai au 23 décembre 1940, et ses relations avec le pouvoir nazi dans leur globalité. Par contre, pour mieux cerner les activités de la Commission administrative en relation avec la politique menée à l’endroit de la population juive, les recherches porteront aussi sur son attitude vis-à-vis des premières arrestations d’opposants de tous les bords politiques au régime nazi et vis-à-vis des mesures de germanisation décidées par le ‘Chef der Zivilverwaltung’.

Les ministères et administrations seront invités à soutenir Monsieur Artuso dans son travail de recherche et à mettre à sa disposition leurs archives.

Le comité a en outre décidé de ne pas communiquer des résultats partiels des recherches afin de ne pas préjuger du résultat final.

Benoit Majerus

Since January 2011, I am working as an historian at the University of Luxembourg. I have written my PhD on the occupation of Belgium during World War One and World Two. In 2013 I published a social history of psychiatry in the 20th century from below. I am also co-editor of h-madness.

More Posts


About Benoit Majerus

Since January 2011, I am working as an historian at the University of Luxembourg. I have written my PhD on the occupation of Belgium during World War One and World Two. In 2013 I published a social history of psychiatry in the 20th century from below. I am also co-editor of h-madness.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.